Shuc a Dance

«♫ La Shuc qui des notes !!! ♫ » 

 

Ingrédients :

eau, malts d’orge et de blé, flocons d’avoines, houblons Aramis et Sladek,

fleurs de sureau, racine d’angélique, zeste d’agrumes, épices, levure. 

Descriptif :

Elle distille des arômes houblonnés et épicés évoquant le citron, l'orange et la coriandre.

Elle procure en bouche une impression de fraicheur associée à une appréciable amertume.


 La petite histoire :

Malgré l’absence de débouché maritime, le Béarn connut nombre de navigateurs dans son histoire.

C’est notamment le cas de Jean Lafitte, célèbre pirate des Caraïbes bien avant Johnny Depp.

Né à Bielle dans le canton de Laruns il entama une carrière de contrebandier et de flibustier

et créera même son propre Royaume souverain de Barataria. Au début du XIXème siècle,

il opéra plusieurs raids sur les îles des Caraïbes, notamment sur l’île de Curaçao

d’où provenaient l’écorce d’orange et la coriandre utilisées pour le brassage de la bière blanche.

Coïncidence ? Sûrement pas !

C’est bien connu, les pirates sont de grands amateurs de rhums, de femmes et de bières, nom de dieu !

La petite histoire* veut que ce soit lors d’une légendaire beuverie à la bière blanche, que Lafitte,

en vrai Béarnais de son état, inventa la « dança a shucar »  littéralement « la danse à boire ».

Par la suite, le souvenir de cette soirée mémorable perdura, donnant avec le temps, par déformation,

la « Shuc à Dance » puis la « Soca Dance », style de musique populaire dans les îles des Caraïbes.

« Dance… shuc a dance ♫♫♫!!! » 

Charles D. Lewis – « Soca Dance »   *selon un historien à la réputation douteuse


 Création : Jue Dondon - Photo : Nicolas Fernandez